Heureuse à Djerba ? Bien sûr que je le suis !

“Le bonheur n’est pas une destination à atteindre, mais une façon de voyager.Djerba

Margaret Lee Runbeck a vu juste, pour savoir comment être heureux, il faut tout d’abord commencer par apprécier les petites choses de la vie quotidienne. Être heureux avec ce que l’on a, garder que le positif et sourire à la vie est ma philosophie. Même après avoir voyagé et découvert plusieurs destinations, le voyage continue, car c’est une excursion de toute une vie. Comme ce n’est pas quelque chose que vous pouvez trouver dans la rue ni acheter, autorisez-vous à être heureux, et cela, dès maintenant !Djerba

Enchantée, Pauline, 21 ans, je viens du bassin d’Arcachon à 1 h de Bordeaux, en France.

Si à l’origine, je suis venue ici à Djerba en décembre 2021, c’était pour accomplir une mission de volontariat portée sur le tourisme. Puis j’ai fait de très belles rencontres qui m’ont marqué, j’ai découvert de merveilleux paysages secs et désertiques habillé d’une architecture typique à faire tomber. Avec le temps, j’ai appris à découvrir une culture qui m’était jusque-là inconnue, en passant par les coutumes, la langue, la cuisine locale et bien d’autres encore.

Le temps est si bon ici, ce n’est pas pour rien qu’on la nomme Djerba la Douce !

Pourtant, j’ai souvent été confronté au terrible fait que la jeunesse tunisienne ne projette pas forcément son futur dans le pays et a des envies d’ailleurs. Ce qui à mon goût peut paraître légitime. Seulement, la plupart n’ont pas voyagé à l’intérieur même de la Tunisie et ne connaissent pas toutes les richesses dont leur mère patrie a à leur offrir. Pour moi, le bonheur passe par cette découverte. Cette surprise et cette excitation de dépasser ses propres frontières et d’être fier de soi une fois le cap franchi. 

N’hésitez plus à découvrir ce qu’il se passe autour de vous !

Explorer de nouveaux lieux et rencontrer de nouvelles personnes sont des éléments essentiels à un bonheur pour le moins inattendu et donc tout à fait certain.

En faisant partie de l’équipe de CoZi, j’ai remarqué qu’ils incarnent parfaitement ces valeurs. Ici, vous rencontrez tous les jours de nouvelles personnes qui viennent de tout horizon et qui apportent avec eux où qu’ils aillent, leurs joies de partager leurs expériences et de s’en faire de nouvelles. Djerba étant principalement connue pour être une destination de vacances, c’est également un lieu propice au travail, consciencieux, responsable et productif. Au cours de mon expérience au Coliving, j’ai eu l’opportunité d’être au contact même de coworker et de voyageurs qui tous deux friands d’expéditions m’ont racontés leurs histoires.

On m’a toujours dit que “tout est mieux lorsque l’on partage”, retrouvez donc dès à présent l’interview de Firas Ballafou sur l’espace blog de CoZi où d’autres encore sont à venir, alors restez actif !

En admirant cette énergie toujours positive se dégager de l’espace et des personnes qui le font vivre, cela me donne de plus en plus envie de devenir à mon tour digital nomad. Travailler peu importe l’endroit où je me  trouve pour pouvoir voyager et découvrir de nouveaux lieux me fait rêver. D’autant plus qu’il y a tellement de possibilités aujourd’hui sur internet !

C’est dès maintenant qu’il faut profiter de l’instant présent !

Spread the love

A lire également